25/08/2003

GummyRancune

En rentrant on passe tous les soirs devant une école primaire/maternelle. Bien sûr, c'est les vacances et du coup c'est un peu fermé, mais soit. Ce soir je me suis rappelée des trucs qui me sont arrivés du temps où j'étais en primaire et ma mémoire a fait un arrêt particulier sur la 6ème. L'année de mes 11, donc. Cette année là, apparament, l'institutrice ne m'aimait pas. Je ne pense pas avoir fait quoi ce ce soit pour mériter son mécontentement, je n'étais pas turbulente, bien au contraire: je restais assise tranquillement, peut-être trop tranquillement, allez savoir. Je n'étais pas non plus une mauvaise élève, pas première de classe, mais des bonnes notes tout de même. Un jour elle m'a posé une question à laquelle je n'ai pas su répondre. Elle m'a traitéede nouille. A la fin des classes d'hiver, le dernier jour, nous devions aller faire du ski de fond et manque de bol, je suis tombée malade (une bonne grosse angine si mes souvenirs sont exacts) et elle m'a accusée de faire exprès/semblant pour ne pas devoir aller avec les autres. A la fin de l'année scolaire j'ai réussi mon exam de math (vous savez, ces qcm, là, je ne sais plus comment on les appelle) et elle m'a accusée d'avoir triché. Pensez-vous, je ne pouvais pas avoir réussi par moi-même.
 
Aujourd'hui  j'ai un petit frère de 11 ans. Si un jour j'apprends que quelqu'un lui a fait une remarque désobligeante dans le style, je promets de m'énerver.
 
Madame, vous êtes une grosse salope.
 
 



20:35 Écrit par Gummy | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

comme il y a de mauvais médecins, de mauvais ingénieurs, de mauvais ministres, de mauvais plombier ...
il y a de mauvais enseignants ...

Je me suis demandé comment des gens sans pédagogie pouvaient trouver leur vocation dans ce métier, alors qu'on sait pertinament bien que les évènements de la petite enfance, les humiliations refoulées, peuvent conditionner toute une vie et entrainer un manque de confiance en soi ou des séquelles + graves ...

Les enfants entre-eux (ok, les adultes aussi) sont déjà de nature méchante ... si en plus, certains profs s'y mettent ...

Écrit par : jimich | 26/08/2003

et la preuve que les évènement de la petite enfance comptent énormément c'est que j'ai encore aujourd'hui énormément de colère et j'aimerais beaucoup croiser cette dame en rue

Écrit par : Gummy | 26/08/2003

Grrr Voilà qui éveille en moi des souvenirs pénibles. Grrr, j'en veux à ceux qui ne comprennent pas l'impact de leurs paroles sur les enfants.

Écrit par : Outsider | 26/08/2003

Condoléances et tout ça... aucun rapport avec la choucroute mais... c'est juste moi ou des petits caractères gris sur fond blanc c'est parfois un peu pénible en lisibilité, quand les paragraphes se font longuets? Le texte (noir) de ce commentaire est nettement plus lisible. Si jamais tu connais quelqu'un chez Skyblog Corp...

Écrit par : Somebaudy | 26/08/2003

noir c'est noir quand on tape le texte du commentaire il est noir et lisible, quand il s'affiche il est gris et moins lisible (ça devrait être plus clair comme ça...)

Écrit par : Somebaudy | 26/08/2003

... Je suis entièrement d'accord avec le comment de Somebaudy, cela vaut également pour d'autres blogs comme M@ry qui sont parfois illisibles...

S'agissante de l'enseignante, le jour où ma fille me rapporte un fait pareil, je passerai dans les faits divers de la DH pour avoir tondue son institutrice sur la grand' place...

Écrit par : Movida | 26/08/2003

Les commentaires sont fermés.